Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le monde des séries

Le monde des séries

Les séries rien que pour vous: actualités, dossiers, images


Interview de James Denton !

Publié par Loriane sur 12 Avril 2012, 22:47pm

Catégories : #Interview, #Desperate Housewives

de

http://img43.imageshack.us/img43/3462/jamesdenton002.jpg

Après huit ans passés à déboucher des éviers, donner des coups de poing, se faire renverser par des voitures, sortir du coma et, surtout, rendre folle d’amour Susan Mayer, le plombier sexy de « Desperate Housewives » se retrouve au technique. Le mois dernier, James Denton, alias Mike Delfino, était de passage à pour son nouveau job d’égérie de la marque française Daniel Hechter.

 

Le beau gosse de Californie a accordé quelques interviews au siège de Canal +, qui diffuse à partir de ce soir 20h55, chaque jeudi, la huitième et ultime saison de la série mythique sur les banlieues américaines créée par Marc Cherry.  

La série culte « Desperate Housewives » s’arrête. Pas top dur ?
JAMES DENTON. C’est à la fois un soulagement et une déception. Pendant huit ans, on s’est bien amusés. On était tous très proches les uns des autres. L’ambiance du va me manquer. Mais d’un point de vue artistique, il est temps de renoncer à la boîte à outils (rires).

Après avoir été le plombier le plus sexy du monde, que faire ?
C’est une question compliquée… Il y a quelques années, je vous aurais répondu que j’allais plutôt m’orienter vers des expériences plus risquées et plus gratifiantes pour un comédien, comme le théâtre… Mais aujourd’hui j’ai deux enfants, alors je me dis que c’est peut-être plus raisonnable de travailler pour une nouvelle série télé qu’on me proposerait, afin de rester en ville avec ma famille.

« Dr House » s’arrête aussi… Y a-t-il une crise des séries aux Etats-Unis ?
Les gens aux Etats-Unis regardent moins la télé qu’avant. Prenons l’exemple de « Dr House » : les audiences ici sont passées de 11 millions chaque semaine à 6 millions. Cette érosion est une sorte d’épidémie qui touche la télé américaine.

Etes-vous un Mike Delfino, dans la vraie vie ?
Pas du tout! Mike Delfino est un homme sérieux qui envoie facilement son poing dans la gueule des gens pour régler les problèmes (rires). Moi, je ne suis pas du tout comme ça!

« Desperate Housewives » est surtout une série de femmes. Comment avez-vous travaillé au quotidien avec elles ?
En fait je ne travaillais qu’avec Teri (NDLR : Susan), très rarement avec les autres. On tourne beaucoup par couple dans « Desperate Housewives » : Teri et moi ensemble, Doug (NDLR : Doug Savant, alias Tom Scavo) et Felicity (NDLR : Felicity Huffman, alias Lynette Scavo) ensemble… Du coup, sur le plateau, on se lie surtout avec son partenaire de travail, donc pour moi Teri Hatcher. Ma première scène avec Felicity Huffman, je l’ai tournée l’année dernière.

Etait-ce devenu une série trop gentillette ?
Non, pas du tout… Avec mes petits camarades, on s’est amusés à compter les morts de Wisteria Lane : on arrive à 50 victimes. Vous vous rendez compte : on a tué 50 personnes en huit ans dans « Desperate Housewives! (il éclate de rire).

Et cette ultime saison 8 ?
La saison 8 est au-delà de mes espérances. Des personnages intéressants des premières saisons vont refaire surface. Il y a de grandes surprises qui vous attendent à la fin : vous verrez, ça va être très chouette. Mais chut…

 

Propos recueilli sur le site LeParisien, 12/04/2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents